Les Premiers Berbères

Entre Méditerranée, Tassili et Nil

Malika Hachid

L’auteur est allée à la recherche de l’origine géographique des premiers Berbères de l’Afrique du Nord, s’attachant à reconstituer le peuplement du Sahara, notamment celui du Tassili des Ajjer, depuis l’aube de l’histoire jusqu’à la veille de l’islam.

Confrontant l’ensemble des sources disponibles - documents archéologiques (art rupestre et monuments funéraires), chroniques pharaoniques, textes des auteurs gréco-latins..  - , Malika Hachid établit l’ancienneté et l’antochtonéité africaine du peuplement et de la civilisation protoberbère (préhistoire), puis paléoberbère (Antiquité) de cette vaste région qui s’étend entre le Tassili et la vallée du Nil.

Outre leur anthropologie physique, leurs sociétés et leur organisation politique, leurs traditions culturelles et leurs religions, la relation des Berbères - les « Libyens » des auteurs antiques - avec l’Égypte ancienne est examinée ici pour la première fois.

Des traits essentiels sont mis en évidence ainsi qu’une mise en perspective nouvelle de l’histoire des Berbères de l’Antiquité par une réhabilitation de leurs apports civilisationnels à la Méditerranée et au Sahara.

D’une lecture laire et accessible à un large public motivé, l’argumentation est appuyée par une riche et très abondante iconographie - photographies, tableaux, cartes, croquis et dessins - largement commentée, qui permet au lecteur de visualiser un monde saharien animé, où les ancêtres guerriers des Touareg, les premières oasis et les premiers palmiers annoncent le désert actuel. Un ouvrage passionnant qui bouscule beaucoup d’idées reçues.

24*30 cm pages, environ 500 illustrations couleur et noir et blanc, cartonné sous jaquette, 340 F (51,83 €)
Éditions Édisud

Commander ce livre

Malika Hachid est diplômée de l’université de Provence en préhistoire et protohistoire sahariennes. Tour à tour chercheur, maître-assistant, conservateur, puis directeur du Parc national du Tassili des Ajjer (Patrimoine mondial), elle est avant tout un chercheur de terrain, férue du Sahara en général et du Tassili en particulier, une région qu’elle parcourt à pied et à dos de chameau depuis plus de vingt ans.

Auteur de nombreux articles et conférences à travers le monde, elle a aussi collaboré à de nombreuses réalisations audiovisuelles et consacré deux ouvrages au patrimoine de l’Algérie et du Sahara :

  • El-Hadjra el-Mektouba. Les Pierres écrites de l’Atlas saharien, 1 volume de texte, 176 pages ; 1 volume d’images, 385 photos couleurs, Éditions Enag, Alger, 1992.
  • Le Tassili des Ajjer. Aux sources de l’Afrique, 50 siècles avant les Pyramides, 310 pages, 460 illustrations couleur et noir et blanc, Éditions Edif 2000 et Paris-Méditerranée, Alger, Paris, 1998.

Malika Hachid est membre fondateur et vice-présidente de la fondation Sonatrach-Tassili.

Ses travaux et son engagement au service de la recherche et du patrimoine lui ont valu, en 1987, une distinction nationale de la Présidence de la République.